Patrick Fiori scandalisé, il brise le silence pour soutenir Mahel encore critiqué

0
128

Patrick Fiori a pris la défense de Nahel, candidat de The Voice Kids, victime de moqueries alors qu’il est atteint d’une maladie. Nahel, candidat de cette saison de The Voice Kids, n’a pas échappé aux attaques sur les réseaux sociaux. Le jeune garçon est une nouvelle fois qualifié de prétentieux, suite à sa prestation sur le titre Reste de Claude François. Heureusement, il n’y avait pas que des commentaires négatifs le concernant. 

« C’est horrible de s’attaquer à un gamin », a lancé un internaute. « Qu’on le veuille ou non ce gamin est exceptionnel un vrai show man quoi qu’il arrive, il continuera un vrai moment de bonheur », « Il est vraiment au-dessus ce petit Nahel, il a un don manifestement inné », pouvait-on lire en outre. 

« En plus ce petit s’approprie les titres qu’il chante. Il ne copie pas, et n’imite pas, c’est probablement le seul. Il est au dessus du lot », a écrit un autre. Dans d’une interview qu’il a accordé à Télé Loisirs, Patrick Fiori a pris la défense de Nahel, affirmant qu’il n’était pas au courant de toutes ces critiques à l’égard du petit garçon. 

Pour le chanteur qui n’est pas actif sur les réseaux sociaux, « un enfant, on ne l’attaque pas, et avec une pathologie encore moins… ». « Les enfants, on les accompagne en les aimant, et en leur donnant une certaine direction. C’est ma mission », affirme le coach, avant d’ajouter: « Attaquer un enfant tout court, sur les réseaux sociaux ou ailleurs, je trouve ça tout petit ». 

« Ils présentent de grandes qualités, mais ont aussi une grande capacité à véhiculer le mal. Il y a un vrai travail journalier à effectuer auprès des enfants », soutient Patrick Fiori. Nahel, qui reste quand même grandement apprécié du public, est atteint de dysharmonie, d’après les révélations de ses parents. 

« Il utilise des mots que même nous on n’utilise pas. Il a un phrasé d’adulte. Quand il avait cinq ans, il parlait déjà des sujets de conversation d’adultes », expliquait sa mère, soulignant qu' »il aime la politique et la littérature. Ce n’est pas le genre d’enfant à jouer au foot ». On comprends mieux son expression sur scène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici