Nathalie Marquay, gros « coup de pute » de Jacques Legros, qui sort un livre explosif sur Jean-Pierre Pernaut

0
159

Le célèbre livre écrit par le journaliste Jacques Legros, ‘Derrière l’écran – 40 ans’ a fait couler beaucoup d’encre. Mais depuis quelques jours, les comptes semblent se régler entre Jacques Legros et la famille Pernaut. Celui qui a officié pendant plusieurs décennies en tant que Joker de Jean-Pierre Pernaut a décidé de révéler le vrai visage de ce dernier. Rappelons qu’il est décédé le 2 mars dernier à la suite d’un long combat contre la maladie.  

Nathalie Marquay estime qu’il s’agit de « coup de putes »… Le journaliste a décidé de ne pas se laisser faire. “Il voulait garder le premier rôle et sollicitait l’équipe plus que nécessaire. […] Il voulait de plus en plus prendre la main sur l’ensemble du journal. Je commençais à bouillir intérieurement, jusqu’au jour où j’ai éclaté, rassemblé mes affaires et repris le chemin du parking et de ma voiture. Puisqu’il voulait faire le journal à ma place, qu’il vienne le faire !”, a annoncé Jacques Legros.

Nathalie Marquay a confié son agacement face aux révélations de Jacques Legros. « J’ai complètement halluciné et surtout, monsieur Jacques Legros oublie qu’il n’était que son joker. Il se permet de se plaindre qu’à cette époque JP veuille garder la main sur le contenu du journal. Mais c’est qui qui depuis plus de 30 ans a donné le ton du 13h et à qui on a attribué les résultats d’audiences ?”,a-t-elle rétorqué.

Avant de poursuivre : “Je lui ai envoyé un message à monsieur Jacques Legros et il n’a même pas eu la délicatesse de me répondre. Je voulais quand même avoir une explication avec lui et lui demander pourquoi. Pourquoi faire ça ? Pourquoi faire ça à notre famille ? Mes enfants, c’est toujours difficile. C’est honteux”.

Jacques Legros a décidé de répondre à l’ex reine des podiums à travers un message posté sur les réseaux sociaux. « Je conçois qu’on puisse me le reprocher. Je décris Jean-Pierre comme il était, tout simplement. Certains fidèles auraient peut-être préféré que je sois plus lisse. Mais si j’ai écrit ce livre, à mon âge, c’est pour dire la vérité », a-t-il indiqué.

Auprès de nos confrères du Figaro, sa veuve a décidé de livrer également sa vérité. « Jacques Legros faisait à chaque fois des sujets très très longs ce qui fait que, vers la fin, il ne lui restait plus que six minutes d’antenne (au lieu de quinze, N.D.L.R.). Il s’agit d’une jalousie post-mortem », a-t-elle déclaré avec beaucoup d’émotions.

La réponse su joker de Jean-Pierre Pernaut a été sans équivoque. « C’est son problème, Nathalie Marquay-Pernaut est libre de dire tout ce qu’elle veut ». Il semblerait que la hache de guerre ne soit pas prête d’être enterrée. Affaire à suivre …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici