Des experts médicaux enquêtent sur une nouvelle maladie mortelle

0
395

Une nouvelle maladie en Tanzanie : plusieurs morts

La Tanzanie est actuellement confrontée à une mystérieuse maladie transmissible qui a déjà causé la mort de cinq personnes dans la région de Kagera, au nord-ouest du pays. Bien que la nature exacte de la pathologie reste inconnue, les autorités sanitaires ont lancé une enquête pour en savoir plus. À l’heure actuelle, la maladie a été détectée chez sept personnes avec comme symptômes de la fièvre, des vomissements, des hémorragies et une insuffisance rénale.

Des échantillons ont été prélevés sur les patients et les décédés afin de mieux comprendre cette maladie contagieuse. Les autorités sanitaires ont appelé la population à garder son calme et à se présenter dans un centre de soins en cas de fièvre, de vomissements et de saignements inexpliqués. Les habitants sont également invités à éviter tout contact avec les fluides corporels des malades et à se laver régulièrement les mains avec du savon et de l’eau courante.

La leptospirose et le virus Ebola : des pathologies similaires

Bien que la nature exacte de cette maladie soit encore inconnue, certains symptômes ressemblent à ceux de la leptospirose, une maladie présente chez les rongeurs, notamment les rats. Chez l’homme, cette pathologie est souvent bénigne mais peut causer de l’insuffisance rénale et entraîner la mort dans 5 à 20 % des cas. En 2022, la Tanzanie avait déjà fait face à une épidémie de leptospirose qui avait causé la mort de trois personnes dans la région de Lindi.

D’autre part, l’Ouganda a été touché par une épidémie du virus Ebola entre septembre 2022 et janvier 2023, causant la mort de 55 personnes. Ce virus se transmet à l’homme via des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine. Les symptômes comprennent de la fatigue, des douleurs musculaires, des céphalées, des vomissements, de la diarrhée, une éruption cutanée, des symptômes d’insuffisance rénale et hépatique, ainsi que des hémorragies internes et externes. Selon l’OMS, le taux de mortalité moyen est d’environ 50 %.

Des mesures préventives pour lutter contre les pathologies contagieuses

Face à la menace de ces pathologies contagieuses, les autorités sanitaires invitent la population à prendre des mesures préventives. Il est important d’éviter tout contact avec les fluides corporels des malades, de se laver régulièrement les mains avec du savon et de l’eau courante, et de se présenter dans un centre de soins en cas de fièvre, de vomissements et de saignements inexpliqués. Les autorités rappellent également qu’il est essentiel de signaler tout cas suspect aux autorités sanitaires locales.

En conclusion, la découverte de cette nouvelle maladie en Tanzanie souligne l’importance de la surveillance et de la prévention des pathologies contagieuses dans le monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici